Le produit NOM PRODUIT a été ajouté dans votre panier

Les antioxidants

 

 Les antioxydants

La santé est le domaine le plus préoccupant pour la majorité d'entre nous. On cherche à rester en bonne santé mais on cherche aussi le bien-être et le bien vivre. En cherchant les causes du vieillissement, on se donne les moyens d'éviter de nombreuses maladies qui y sont liées. Plusieurs théories s'affrontent donc pour expliquer le vieillissement des organes, et la plus convaincante actuellement est celle des radicaux libres. Ces molécules seraient responsables du vieillissement prématuré et de nombreuses maladies. Les recherches récentes mettent en évidence l'importance de l'alimentation et de certains nutriments dans la lutte contre les radicaux libres : les antioxydants.

Les radicaux libres : Des bandits cellulaires

Les radicaux libres sont des molécules présentes dans notre organisme, on pourrait les comparer à des déchets toxiques qu'il faut en permanence recycler.

La première source de radicaux libres est naturelle : elle est produite par l'activité de nos cellules quand elles nous apportent l'énergie. En effet, cinq % de l’oxygène que nous respirons se transforme en un dangereux radical libre appelé le superoxyde. Il apparait à chaque fois que nous brûlons des aliments au feu de l’oxygène pour extraire de l’énergie, c’est-à-dire à chaque instant. La seconde source est externe. Certaines habitudes de vie augmentent considérablement la production de radicaux libres, parmi elles on peut citer :

  • L’exposition à des polluants, aux pesticides, aux dioxines
  • Les rayons ultraviolets
  • L’alcool
  • La fumée de tabac
  • Le stress
  • L’alimentation très sucrée ou très riche en glucides « rapides » comme le pain, le riz blancs, les gâteaux et les viennoiseries. 

 

Parce qu'ils s'attaquent aux cellules ou à notre code génétique, les radicaux libres sont responsables de nombreuses maladies liées au vieillissement.

En effet, les organes cibles du vieillissement par les radicaux libres sont la peau, les poumons, le cœur et les artères, le cerveau, les yeux et les articulations.

Ironie du sort, nous avons BESOIN des radicaux libres pour permettre à notre organisme de fonctionner correctement. Surprenant, contradictoire ? C’est pourtant la vérité. Les radicaux libres ne sont pas que des méchants, ils participent à de nombreuses fonctions dans l’organisme comme par exemple au niveau des globules blancs  qui les utilisent pour éliminer les virus et les bactéries en leur injectant un radical superoxyde (au risque d’être eux-mêmes détruits en retour) . Ou même encore pour éliminer des cellules anciennes ou défectueuses. De même que de petites structures cellulaires, les paroxysmes nous protègent de la toxicité de l’alcool ou métabolisent les graisses en produisant en retour un radical libre.

Il existe au total 4 principaux radicaux libres.

Quels sont les principaux radicaux libres ?

  1. Le radical superoxyde donc qui nait de la combustion des sucres et des graisses
  2. Le radical peroxynitritrite qui est produit à partir de l’azote par les globules blanc et dont le principal rôle est de protéger l’organisme contre les infections.
  3. Le radical hydroxyle qui résulte de l’action d’un rayonnement solaire sur notre peau, notamment quand celui-ci n’est pas bien filtré par la couche d’ozone. Il peut aussi être synthétisé par réaction du fer ou du cuivre avec la vitamine C. c’est à ce radical la que l’on attribue la plupart des lésions du vieillissement.
  4. Et enfin le monoxyde d’azote, peroxyde d’oxygène, l’oxygène singulet … sont d’autres radicaux libres qui interviennent eux à différents niveaux.


L’objectif serait donc de maintenir l’équilibre pour que les radicaux libres ne fassent pas trop de dégâts parce qu’ils sont également indispensables à la bonne marche de l’organisme. C’est à ce moment-là qu’interviennent « les antioxydants » ! L'objectif est de maintenir l'équilibre entre radicaux libres et antioxydants.

Les antioxydants : Véritables protecteurs

En piégeant les radicaux libres, les molécules antioxydantes nous protègent efficacement contre de nombreuses maladies générées par les radicaux libres.Il existe une catégorie d'antioxydants primaires qui sont fabriqués par notre organisme et une catégorie secondaire apportée par notre alimentation. Voyons ensemble une liste d’antioxydants secondaires.

La vitamine C

C'est la vitamine la plus connue mais elle est aussi un antioxydant de premier plan qui intervient pour retarder, voire empêcher certaines maladies liées au vieillissement. C'est aussi la première vitamine à réagir avec les radicaux libres et à les neutraliser pour éviter les effets toxiques. On peut la trouver dans la plupart des fruits. Dans certains cas (personnes âgées, fumeurs, sportifs ou femmes enceintes) l'alimentation n'apporte pas assez de vitamine C il faut donc augmenter sa consommation ou tout simplement prendre des suppléments.

La vitamine C est aussi indispensable à la bonne marche de nombreuses fonctions de l'organisme comme la fonction respiratoire, la vue, la prévention de la mortalité précoce ou de l'athérome.

La vitamine E

C'est une vitamine liposoluble qui protège les graisses du corps contre les radicaux libres, résultats : les artères sont plus saines et les neurones fonctionnent mieux et plus longtemps. La vitamine E est donc le protecteur des corps gras, elle sert à empêcher toutes les graisses du corps de rancir et protège ainsi les membranes et la paroi des vaisseaux sanguins diminuant le risque de maladies cardiovasculaires. Elle diminue les inflammations, elle fluidifie le sang et réduit le risque de caillot sanguin. Dans certains cas l'alimentation n'est pas suffisante et il peut y avoir besoin d'un recours à un supplément pour les fumeurs, les personnes âgées, les sportifs, les cardiaques et les diabétiques. La vitamine E est aussi indispensable à la santé des artères, elle est efficace dans les problèmes d'arthrose et d'arthrite et prévient aussi du vieillissement cutané.

Les Caroténoïdes (bêta-carotène, lycopène, lutéine, zéaxanthine)

Ce sont des pigments fabriqués à partir des végétaux. Il en existe plus de 600 sortes. Ce sont eux qui donnent aux fruits et aux légumes leurs couleurs orange, rouge, jaune. Ils ont une propriété antioxydante et nous aident à nous protéger de la lumière solaire. Ils interviennent au niveau des yeux et de la peau et préviennent ainsi de la cataracte ou la dégénérescence maculaire de la rétine.

On les trouve dans l'alimentation habituelle mais surtout dans les fruits et légumes de coloration rouge-orangé. Il est nécessaire pour certaines personnes d'en consommer plus que ce que l'alimentation nous apportent : les fumeurs, ceux qui ont du cholestérol, les personnes s'exposant trop au soleil et celles ayant des problèmes de peau. Les caroténoïdes sont au service de la santé, ils préviennent du vieillissement des yeux et ont des propriétés protectrices face à certains cancers.

Les oligo-éléments

Le sélénium, un oligoélément

Le sélénium

C'est un oligo-élément qu'on a longtemps pensé comme dangereux alors qu'il est en réalité l'une de nos armes les plus efficaces contre les radicaux libres.Il est présent dans le sol et est capté par les plantes qui le transforment en composé assimilable par notre organisme. Il est avant tout un antioxydant et s'oppose donc à l'action néfaste des radicaux libres. Il protège aussi le système immunitaire et favorise la production des spermatozoïdes, il aide à fluidifier le sang et il contribue à éliminer les produits toxiques. Cependant, lorsqu'il est présent en trop grande quantité, il peut alors lui-même devenir toxique.


Le Zinc

Le zinc

C'est un élément majeur dans la protection contre le vieillissement alors même s'il manque dans l'alimentation, on le retrouve dans toutes les cellules. Notamment les glandes surrénales, la peau, certaines zones du cerveau, le pancréas, l'œil, la prostate ou le sperme.Il est indispensable pour le fonctionnement de beaucoup de réactions chimiques et participe également aux processus immunitaires, à la reproduction et à la croissance. Il intervient dans la vision, le goût et l'odorat.Le zinc est efficace dans le rhume, dans les cancers, dans l'herpès, dans l'acné et dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge.


Le magnésium

Le magnésium

Il est connu pour ses propriétés sédatives et son emploi dans la spasmophilie mais il a également une action antioxydante.Un taux élevé de magnésium est associé à un risque plus faible de maladies coronariennes et d'accidents vasculaires cérébraux. On peut le trouver dans le cacao, les amandes, le soja, les haricots blancs, les noix, le pain complet, etc.



Le cuivre

Le cuivre

C'est avant tout une anti-infection, il lutte contre les virus et les bactéries et stimule la production des anticorps. Il agit aussi au niveau de la peau en favorisant la production de mélanine. Le cuivre est présent dans tous les aliments mais en particulier dans le foie, les crustacés, le cacao, les noix et les céréales.


Le fer

Le fer

C'est un oligo-élément qui existe sous deux formes : le fer héminique présent dans les aliments d'origine animale et le fer non héminique présent dans les origines d'origine végétale. Le principal rôle du fer est d'assurer le transport de l'oxygène dans le sang. On le trouve dans la viande rouge, la volaille, etc.


Les autres antioxydants

Les flavonoïdes

Ce sont des pigments naturels qui donnent leurs couleurs aux plantes. On les trouve donc dans les fruits et les légumes très colorés. On leur reconnaît depuis peu des fonctions antioxydantes, mais également des fonctions antivirales, anti-inflammatoires et anti-cancéreuses.

Le ginkgo

Le ginkgo

C'est un arbre venu d'Asie, il est utilisé depuis de nombreuses années par les chinois comme aliment et comme médicament dans l'asthme et les bronchites. Désormais, il est utilisé pour améliorer la mémoire et les fonctions cognitives. 



Le Vin

Le vin

C'est un antioxydant efficace dans la prévention des maladies cardiovasculaires. La consommation de vin modérée entraine une augmentation du « bon » cholestérol et fluidifie le sang ce qui protège de l'infarctus.



Le thé


Le thé

Il est connu pour ses effets bénéfiques sur les maladies cardiovasculaires et sur certains cancers. Par ce qu'il est riche en antioxydants, (flavonoïdes notamment), le thé neutralise les radicaux libres produit par notre organisme, mais aussi ceux de la fumée de cigarette, de la pollution ou encore de l'exposition au soleil. Ainsi, il diminue l'oxydation du cholestérol et protège les artères contre l'athérosclérose mais il prévient l'infarctus du myocarde.



Bien vieillir naturellement c’est possible !

Pour vivre mieux il faut soigner son alimentation ainsi que son environnement.

L'une des meilleures stratégies pour lutter contre les radicaux libres est d'éviter l'exposition prolongée au soleil, et toutes les attaques provenant des autres polluants que l'on respire partout.

Conseil ; conscient qu’il est parfois difficile de résister à l’appel de la mer en plein été lorsqu’il fait une chaleur insupportable, n’hésitez pas à bien préparer votre peau avant l’exposition au soleil grâce aux gélules de carotte . Elles contiennent de la mélanine qui permet de préparer la peau au bronzage et de renforcer la protection contre les rayons UV.
L'alimentation joue un rôle fondamental pour notre santé mais il faut éviter les mauvaises habitudes alimentaires pour bien vieillir (trop de calorie, de graisses saturés, de sucres rapides, peu de fruits, légumes et fibres, etc.)

Pensez aussi à ne pas cuire vos aliments de façon trop grasse en privilégiant la vapeur par exemple.

Conseil pour bien vieillir

  • Augmentez votre portion de fruits et légumes dans votre alimentation en général.
  • Evitez l’exposition au soleil : les ultraviolets sont très nocifs, mais un minimum est cependant nécessaire.    
  • Soyez zen : le stress augmente la production des radicaux libres.
  • Abandonnez définitivement la cigarette : savez-vous que chaque bouffée de cigarette fait rentrer 10 000 000 000 000 000 radicaux libres dans vos poumons.
  • Choisissez de vivre dans une atmosphère la moins polluée possible.
  • Evitez les grillades dont les parties noircies sont toxiques.

 

Si une alimentation variée et équilibrée devrait couvrir nos besoins en vitamines et en minéraux antioxydants, ce n’est en réalité pas le cas. En effet, certaines enquêtes alimentaires montrent que nous manquons de vitamines et cela se répercute sur un bon nombre de nos organes notamment :

La peau

La peau

Chaque coup de soleil, fumée de cigarette ou inspiration produisent des radicaux libres. En adoptant une hygiène de vie parfaite (éviter le soleil, la fumée de cigarette, utiliser des crèmes à base d'antioxydants), vous préservez votre peau. Les crèmes sont efficaces mais se protéger du soleil passe aussi par l'alimentation.

Conseil : lire l’article sur « comment vitaminer votre peau ? » qui vous suggère de le faire à travers des crèmes de la marque PLANTE SYSTEM extrêmement riche en acides tanniques, ce qui leur confèrent des vertus hydratantes et antioxydantes remarquables.

La vision

La vision

Certaines maladies oculaires liées au vieillissement peuvent être prévenues ou ralenties par une alimentation riche en antioxydants. Pour garder une bonne vue il faut suivre un régime alimentaire riche en fruits et légumes, porter des lunettes de soleil, arrêter de fumer, surveiller votre état de santé (notamment le diabète et la tension) et faire contrôler votre vue régulièrement.



Le cerveau

Le cerveau

Avec l'âge, la mémoire est moins performante et les capacités de concentration diminuent. Mais là aussi, les vitamines, grâce à leurs propriétés antioxydantes peuvent vous aider. Pour conserver une bonne mémoire il faudrait éviter tout stress, les bruits, le tabac, l'alcool, la drogue, le plomb et les pesticides. Utilisez alors les vitamines de la mémoire : C, E, B1, B6, B9 et B12.




Le cancer

Le cancer

Le cancer est un véritable fléau qui fait en France près de 140 000 décès par an. L'alimentation la aussi peut jouer un rôle important pour diminuer les risques.Il faudrait éviter les alcools forts, consommer des aliments riches en vitamines C, E et bêta-carotène et utiliser des huiles végétales comme l'huile de soja.Les aliments qui protègent du cancer sont évidemment les fruits et les légumes.

Conseil : Le soja est trés réputé pour la prévention du cancer. Nous vous conseilons de lire Les miraces du soja disponible aux éditions Alpen.



le coeur

Le cœur et les vaisseaux

Le cholestérol est essentiel au fonctionnement de notre organisme et devient dangereux lorsqu'il est en excès et qu'il est oxydé par les radicaux libres.Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès en France. Nous pouvons les combattre en consommant des antioxydants qui empêchent le « mauvais cholestérol » et des vitamines qui protègent (E, C, isoflavones)



En espérant que cet article vous sera utile, rappelez-vous qu’une bonne hygiène de vie est le meilleur moyen pour prendre soin de votre santé.