Le produit NOM PRODUIT a été ajouté dans votre panier

Il était une foi(e) les transaminases et les gamma GT

Nouveau produit

Un taux anormalement élevé de Gamma GT ou de transaminases peut être lié à la certains médicaments, la « malbouffe », les excès de graisses, ou la NASH, la maladie du foie la plus fréquente de nos jours, du fait de la prévalence du surpoids et de l’obésité.

Plus de détails

Prix réduit ! Il était une foi(e) les transaminases et les gamma GT Agrandir l'image
  • Hauteur : 24
  • Largeur : 16,5
  • Pages : 136

9782359348644

18,91 €

19,90 €

-5%

En savoir plus

Méconnu et trop ignoré la plupart du temps, le foie est pourtant l’organe interne le plus volumineux du corps humain : 1,5 kg pour un adulte. Il représente 2% de la masse corporelle. On se souvient qu’il existe à la suite d’excès de table, en évoquant alors improprement « une crise de foie » pour désigner une indigestion, un déséquilibre passager des fonctions digestives.

Le foie est un véritable centre de détox interne et il n’hésite pas à envoyer des signaux via ses agents enzymatiques, les fameuses Gamma GT et transaminases, en cas de dysfonctionnement. Un taux anormalement élevé de ces marqueurs biologiques peut être lié à la consommation d’alcool, mais si cette cause est écartée, d’autres raisons peuvent expliquer cette anomalie : certains médicaments, la « malbouffe », les excès de graisses... Ou bien une forme de cirrhose dite non-alcoolique : la NASH, ou maladie du foie gras (ou du soda), ou stéatose hépatique non-alcoolique, la maladie du foie la plus fréquente de nos jours à travers le monde, du fait de la prévalence du surpoids et de l’obésité.

Pour ce livre, l’auteure a recueilli les témoignages de nombreux professionnels de santé reconnus, tels que des gastroentérologues hépatologues, nutritionnistes et naturopathes. Elle met en lumière le rôle des enzymes hépatiques, ainsi que les remèdes naturels indispensables à la prévention et au traitement des troubles hépatiques, tels qu’une bonne hygiène de vie, un meilleur équilibre diététique, mais aussi un équilibre psychique et physique, via la reprise ou la découverte d’une activité physique, un bon moyen de lutter contre la sédentarité, mère du surpoids et de bien des maux évitables.

Lucile Gélébart-Caitucoli vit à Paris. Auteure de formation universitaire scientifique, puis journalistique, elle compte à son actif une carrière de plus de dix ans dans la presse écrite (groupe Nice-Matin, Version Femina, Kids magazine), dans l’audiovisuel (Radio France, France 3), l’édition de deux blogs dont l’un, dédié à l’univers du bio: mybioactu.com. Elle est férue d’environnement, de sujets santé, bien-être et art de vivre. En 2020, elle publie aux éditions Alpen Zéro déchet? Je m’y mets !

Avis

Donnez votre avis

Il était une foi(e) les transaminases et les gamma GT

Il était une foi(e) les transaminases et les gamma GT

Un taux anormalement élevé de Gamma GT ou de transaminases peut être lié à la certains médicaments, la « malbouffe », les excès de graisses, ou la NASH, la maladie du foie la plus fréquente de nos jours, du fait de la prévalence du surpoids et de l’obésité.